Les sources d’Orcier et d’Armoy

Les 3 sources d’Orcier

Les 3 sources d'Orcier

Elles ont fourni un peu plus de 8% de la production totale en 2015. Regroupées dans le réservoir de « la Basse », les sources alimentent Orcier, une grande partie de Draillant et les hauteurs d’Allinges.

La réfection quasi-totale du réseau en quelques années a permis de réduire les pertes dues aux fuites et de disposer d’une partie de la production pour d’autres communes. Les captages ont été rénovés et clôturés en 2010 et 2011 dans le cadre de la procédure d’instauration des périmètres de protection lancée en 2005. Un dispositif de traitement de l’eau par rayonnements ultra-violets) a été installé en 2012 pour remplacer la chloration désormais maintenue comme système de secours.

Les 4 sources d’Armoy

Les 4 sources d Armoy

Ces ressources dispersées et complexes récemment acquises par le SIEM sont aujourd’hui mieux connues grâce aux études réalisées. Elles ont représenté 3% de la production totale en 2015 et alimentent la quasi-totalité de la commune d’Armoy.

La mise en place des périmètres de protection de ces ressources est en cours. Ces travaux permettront de mettre en conformité les captages d’Armoy avec les standards du SIEM, notamment en matière de qualité de l’eau.

Pour garantir l’alimentation d’Armoy en toutes circonstances, une jonction a été créée avec le réseau d’Allinges, elle permet d’acheminer de l’eau depuis la source de Praquemont par l’intermédiaire d’un surpresseur, mais en raison de problèmes de pression, les débits sont limités.